mercredi 24 juin 2015

Du Virgin Mojito chez The Body Shop

Bonjour à toutes !



Je vous retrouve pour une petite revue express sur un produit pour lequel j'ai eu un énorme coup de coeur : le beurre corporel Virgin Mojito de The Body Shop, issu de leur nouvelle gamme. 

Je trouve le packaging très joli. Avant même d'ouvrir le pot, on devine que l'odeur va être très fraîche et estivale (bon d'un côté, à condition d'avoir déjà goûté bien sûr, on la connaît l'odeur du mojito donc pas de surprise de ce côté-là)


La texture est très épaisse, comme les beurres pour peaux sèches de la marque, mais elle est censée convenir aux peaux normales. Je valide : je n'ai pas la peau sèche et elle ne laisse aucun film gras.

Une fois la crème appliquée, on sent immédiatement l'effet rafraîchissant. On a vraiment l'impression de s'être baigné dans un bain de mojito... C'est un parfum extra, le meilleur que j'ai pu tester !

Le beurre est composé, dixit une vendeuse, de menthe et citron vert, of course, mais aussi d'eau de coco (ou de lait de coco? bon j'avoue ne plus me souvenir...)


Ce beurre corporel est une tuerie. J'ai testé pas mal de beurres corporels de la marque mais celui-ci est de loin mon préféré. J'aime tout : sa texture, son parfum, son côté hyper rafraîchissant sur la peau... Si je peux vous conseiller de tester une gamme chez TBS, c'est bien celle-ci !

Il est vendu 17 euros chez The Body Shop et la gamme est en édition limitée alors s'il vous tente, foncez :-)

Vous avez testé ?

A très bientôt,

samedi 20 juin 2015

Les films déjà vus au cinéma en cette moitié 2015

Bonjour à toutes !


Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler cinéma. Je suis une grande fan de cinéma depuis des années maintenant et j'ai décidé d'en parler un peu plus souvent sur mon blog, même s'il fera quand même la part belle à la beauté.

Je vais vous parler des films que j'ai vus en 2015 au cinéma, en leur attribuant chacun des "prix", des notes (entre ♥ et ♥♥♥♥♥) et une micro-critique pour, peut-être, vous donner envie d'en voir certains : Birdman, American Sniper, Une merveilleuse histoire du temps, Invincible, The Voices, Big Eyes, Ouija, Bis, Dark Places, Cake, La loi du marché et San Andreas.

Je précise quand même que je suis looooin d'être une critique de cinéma alors ce sera bien sûr mon avis personnel et je ne me baserai pas tellement sur la technique de réalisation ou autre, mais plutôt sur mon ressenti après visionnage ^^


San Andreas ♥♥♥
Le prix du bon p'tit film catastrophe bien improbable, avec Dwayne Johnson qui visiblement s'en tire aussi bien avec un avion qu'avec une voiture.

San Andreas, c'est le genre de films que je ne vais jamais voir. Oui mais là, le titre m'a intriguée (j'adorais GTA San Andreas sur PSP quand j'étais gosse, ah ça donne un coup de vieux...) et du coup, j'ai tenté le coup. J'ai bien aimé ce film : c'est distrayant, pas trop mal joué et les effets spéciaux sont impressionnants. En 3D, c'est un film véritablement spectaculaire. Mais le genre que j'oublierai vite.


Bis ♥♥♥
Celui qu'on va voir parce qu'il pleut dehors, et que c'est le seul endroit sec qu'on ait trouvé dans ce putain d'bled où y a pas un café d'ouvert.

Bis est une comédie française comme on les aime : ça te rappelle que oui, c'est la crise, que oui, t'as une vie de merde, que oui, tu t'ennuies, mais que finalement c'est pas si mal, que ça aurait pu être pire. C'est bien joué, sympa et ça te fait sourire (voire rire franchement par moment) en usant et abusant du traditionnel "retour en arrière" qui fonctionne à tous les coups (cf Camille Redouble!). De temps en temps, ça fait du bien !


Ouija ♥♥
Celui qu'on va voir pour tuer le temps (et accessoirement voir des gens se faire tuer)

Bon, voilà le nanar d'horreur de la liste. Ouija, c'est nul. Mais ça fait peur. Mais c'est nul... Mais ça fait peur. Si vous êtes du genre à flipper devant les manifestations des esprits et autres séances de spiritisme, vous risquez de passer un sale quart d'heure. Le jeu d'acteur laisse franchement à désirer, mais comme pour Bis, de temps en temps, ça détend !


American Sniper ♥♥♥♥♥
Celui qui nous rappelle pourquoi on ne s'est pas engagé dans l'armée. Ah oui, c'est pour ça...

J'ai beaucoup aimé ce film, malgré les critiques (bah oui c'est un film patriote, d'un côté le grand Clint - mon réalisateur préféré - aime son pays. Qui peut le lui reprocher?) Si Bradley Cooper (en plus d'une vraie ressemblance avec Chris Kyle, le sniper) joue incroyablement bien, les autres ne sont pas en reste. Moi qui me suis toujours intéressée à cette partie du "corps militaire" (les tireurs d'élite) j'ai été servie.


Invincible ♥♥♥♥♥
Celui qui nous donne l'impression que notre vie n'est pas si nulle que ça... Ah en fait si quand même, puisqu'il nous rappelle aussi que décidément, Angelina Jolie a tous les talents.

Malgré quelques faux raccords et effets spéciaux un peu douteux parfois, Invincible d'Angelina Jolie est un excellent film de guerre, qui raconte la vie de Louis Zamperini qui survivra 47 jours sur un canot de sauvetage au milieu de l'océan, avant de se retrouver dans un camp de travail japonais mené d'une main de fer par Mutsuhiro Watanabe, "the Bird". J'ai beaucoup aimé ce film et l'ai vu deux fois au cinéma (pour vous dire !) Miyavi (chanteur japonais) est incroyable dans le rôle de Watanabe.


Cake ♥♥♥♥
Celui qui nous donne véritablement envie de nous pendre.

Un beau film, mais hyper déprimant, sur une femme dépressive (pour une raison que je ne révélerai pas car les spoilers, c'est pas bien) et assommée par les médicaments, confrontée au suicide d'une des membres de son groupe de soutien, et qui devient obsédée par cette jeune femme. Jennifer Aniston est incroyable dans ce rôle, elle qui la plupart du temps se cantonnait aux rôles de nanas mièvres dans des comédies romantiques à petit budget.


Big Eyes ♥♥♥♥♥
Celui qui nous énerve. Non mais il est bien hein, seulement, voir des gens voler le travail des autres, bah ça énerve...

Un excellent film, très différent de ce que Tim Burton a l'habitude de faire. On reconnaît sa patte : quelque-chose dans l'ambiance du film ne trompe pas. Mais il est vraiment original et ne ressemble à rien de ce qu'il a déjà fait. Je ne veux pas trop en dire, mais je vous le conseille vraiment. En plus, Lana Del Rey a composé la chanson inédite "Big Eyes" pour le film.


Une merveilleuse histoire du temps ♥♥♥♥♥
Celui qui nous donne l'impression de comprendre quelque-chose à la science (mais ce n'est qu'une impression).

Un très beau film biographique sur la vie du scientifique Stephen Hawking, magnifiquement interprété par l'oscarisé Eddie Redmayne. Un film sans temps mort, à la fois passionnant et terriblement triste, qui aborde les relations compliquées d'une épouse face à son mari handicapé moteur et pour les médecins, condamné (mais la vie prouvera qu'ils avaient tort).


La loi du marché
Celui qui n'apporte rien, soyons honnêtes, à part un bon coup de blues... Mais qu'on est allé voir parce-que tous les journaux l'encensaient.

Ok, Vincent Lindon joue bien. Mais la façon dont ce film est tourné m'a dérangée. Ce n'est pas que c'est proche de la réalité : C'EST la réalité. Dans toute son horreur : chômage, difficultés financières... Les répliques sont longues pour ne pas dire grand chose, le film est non seulement déprimant mais hyper ennuyeux... Le sujet était intéressant mais il n'a pas été très bien traité par le réalisateur, selon moi.


The Voices ♥♥♥♥
Celui qui nous fait nous retourner tous les 5 mètres pour vérifier que notre gentil collègue / camarade / ami (rayez la mention inutile) n'est pas derrière nous avec un couteau à viande.

Une comédie d'horreur absolument géniale dans le genre, mais l'un des films qui m'a mis le plus mal à l'aise de toute ma vie. Car le type qui découpe des têtes et mets des boyaux dans des Tupperware, là, ben il pourrait être votre voisin. Votre pote. Votre collègue. Toute sa réalité est déformée, il ne voir pas les débris de corps qui s'accumulent chez lui... Ce film nous rappelle combien les apparences sont trompeuses, et ça, c'est terriblement effrayant.


Dark Places ♥♥♥♥
Le bon thriller bien tordu qui manquait à l'affiche en 2015 (en 2014, c'était Gone Girl...)

Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de ce film, pour être honnête. Mais il s'agit d'un très bon thriller, adapté d'un roman de Gillian Flynn, rythmé, intéressant et très bien joué notamment par la belle Charlize Theron que j'apprécie énormément (suffit de voir le film Monster pour comprendre qu'elle n'est pas seulement belle, mais aussi hyper talentueuse). 


AND THE WINNER IS...



Birdman ou (la surprenante vertu de l'ignorance) ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥ (...)
Le plus débile, décalé, original, réjouissant... Le plus tout, quoi.

Birdman ne ressemble à aucun autre film. C'est un OVNI cinématographique. J'ai adoré ce film : sur le coup, je me suis demandé ce qu'on nous servait ("ça sent le slip"...) mais après l'avoir visionné, j'en ai gardé de très bons souvenirs. Michael Keaton est génial dans le rôle de Riggan Thomson, acteur déchu qui fait écho à son propre personnage de Batman. Je ne sais même pas quoi dire de ce film, à part qu'il faut le voir absolument rien que pour les décors de fou, le côté hyper décalé et le jeu d'acteurs absolument fabuleux.


Voilà pour les films que j'ai vus en 2015 pour l'instant ! J'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser vos avis en commentaire ! 


A très bientôt,

mercredi 17 juin 2015

Les Matte Lipsticks de Nyx : revue et swatches (4 teintes)

Bonjour à toutes !



Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler (encore une fois!) de rouges à lèvres, et plus particulièrement d'un craquage sur le site Coinmakeup que j'ai fait récemment pour les rouges à lèvres mats de Nyx.

J'ai opté pour 4 teintes et je n'en regrette aucune !


Sweet Pink est un sublime fuchsia à la fois très vif et... hyper portable, grâce à des sous-tons légèrement mauves.
Tea Rose est un joli vieux rose avec des sous-tons mauves, très portable mais qui relève vraiment la couleur des lèvres.
Street Cred est un superbe corail. Il est beaucoup plus vif que sur le swatch sur mes lèvres.
Enfin, Merlot est un rouge "vin" comme son nom le laisse supposer, donc légèrement rosé/violacé. La couleur est plutôt difficile à décrire, mais très jolie !


Les rouges à lèvres n'ont absolument aucune odeur. Personnellement, les cosmétiques parfumés ne me dérangent pas mais je trouve que c'est un bon point car certains rouges à lèvres peuvent avoir un parfum vraiment chimique et désagréable.

La texture est géniale, ainsi que la pigmentation. En un seul passage, et même sans baume, les lèvres sont colorées uniformément. Le produit n'assèche pas les lèvres (en tout cas pas plus qu'un autre rouge à lèvres mat) et se fait rapidement oublier.

Le vrai problème de ces rouges à lèvres, c'est la tenue. Elle est moyenne à faible : la couleur reste sur les lèvres tant qu'on ne mange ni ne boit pas, mais elle a tendance à s'estomper malgré tout et à laisser les lèvres à peine colorées. ça ne résiste à aucun repas. Cela dit, à condition de faire une retouche une ou deux fois dans la journée, ce sont des bons rouges à lèvres.


Non, je ne suis pas aussi blanche en vrai ^^ mais sur cette photo, les couleurs des RAL apparaissent vraiment comme dans la réalité. Vous pouvez voir que Tea Rose peut facilement faire office de nude tandis que Street Cred est bien plus vif que sur le premier swatch lèvres. C'est d'ailleurs ma teinte préférée.

Globalement, je suis quand même très contente de ces rouges à lèvres même si je leur reproche leur tenue moyenne. Mais vu le prix (5,90 euros ici) ce n'est qu'un détail ! 

Vous les connaissez déjà? Si oui, des teintes à me conseiller ?

A très bientôt,

mardi 16 juin 2015

Le blog change de tête !

Bonjour à toutes ! 



Tout d'abord, je m'excuse de ne rien avoir publié samedi. J'ai eu beaucoup de choses à faire, que ce soit dans le domaine du privé ou du blog, justement. 

Comme vous pouvez le voir, tout a changé ! Catégories, barre latérale, bannière, signature, typo... Je me lassais de plus en plus du côté "trop" girly du design précédent. Je voulais quelque-chose de beaucoup plus épuré et j'ai donc opté pour du gris et du blanc en majorité, mise à part la touche de bleu sur le haut du blog qui correspond à mon design de base.

Il y a beaucoup de catégories, mais j'avoue que je voulais vraiment diviser chaque article selon une catégorie précise afin que les articles soient plus faciles à trouver mais aussi que le blog soit mieux organisé... Certaines d'entre vous zappent de lire certains types d'articles ou en privilégient d'autres, voilà pourquoi j'ai opté pour un grand nombre de catégories.

Par contre, et j'en suis désolée (le HTML et moi ça fait 2), la bannière fait un peu peine à voir : je ne sais pas si c'est le cas sur tous les écrans, mais sur mon PC, elle n'est pas nette et fatigue les yeuxPROBLEME REGLE HOURRA!


J'espère cependant que le design modifié ainsi vous plaira, malgré la bannière, et n'hésitez pas à me donner vos avis ♥


A très bientôt,

PS: BeautyLicieuse organise à nouveau un concours de fou pour ses 5 ans : à gagner un voyage en Italie avec The Body Shop ! C'est par ici !

mercredi 10 juin 2015

Craquage sur mes premiers vernis Essie

Bonjour à toutes !





Je pense qu'on nous les montre assez souvent sur les réseaux sociaux pour que les vernis Essie en fassent fantasmer plus d'une. C'est mon cas. Alors quand le site Beauté Privée a refait une vente de cette marque, j'ai foncé et ai craqué sur 5 petites merveilles que j'avais envie de vous présenter aujourd'hui ! 

J'ai donc craqué sur les teintes Full steam ahead, un lilas nacré très joli, Pink about it, un rose poupée nacré, As gold as it gets, un top coat pailleté doré, Hide & go chic, un bleu "canard" laqué (ah, ah, ah... Je sors!) et enfin Power clutch, un espèce de gris souris/kaki hyper original et très élégant. 

Voilà un swatch de toutes les teintes que j'ai choisi. Sur la photo, j'ai (très mal) appliqué une seule couche, afin que l'on se rende mieux compte de l'opacité. Le petit dernier, Pink about it, est en réalité plus intense, c'est un vrai rose pastel et non pas un "rose-blanc".


Le pinceau est génial, large et parfait pour des ongles (moches) comme les miens. Parfait également si vous n'êtes pas (comme moi) une pro du vernis ! Le vernis en lui-même est facile à appliquer et sèche assez vite.

Je n'ai pour l'instant testé que Full steam ahead à "long terme", associé avec As gold as it gets, et j'en suis super contente ! Le vernis a tenu 7 jours sur mes ongles, un record ! C'est peut-être dû au top coat pailleté (on sait bien qu'il n'y a rien de tel pour faire durer un vernis que les paillettes) mais ça reste impressionnant.


Je suis hyper contente de cette vente privée ! Les vernis coûtent normalement 11,90 euros, et je les ai eus pour moins de 6 hors bon de réduction (en fait, à peine plus de 3 euros chacun avec mon bon...) Bref, une affaire !

Et vous, quelles sont vos teintes préférées dans la marque?

A très bientôt,

samedi 6 juin 2015

La gentillesse est-elle une valeur qui se perd?

Bonjour à toutes !


Je vous retrouve aujourd'hui pour un article très spécial. C'est un sujet qui me tient particulièrement à coeur et que j'avais envie d'aborder avec vous aujourd'hui : la gentillesse. Je m'excuse d'avance pour le roman, et j'ai hâte d'avoir vos impressions !

Je pense que je ne suis pas la seule à le constater : être une garce n'a jamais été aussi cool. Il n'y a qu'à voir les centaines de pages Facebook qui fleurissent sur le sujet : Je suis une garce, et j'aime ça (plus de 124,000 J'aime), Garce (plus de 154,000)... On vous donne des idées pour être la plus grosse connasse que la Terre ait jamais porté. Super, merci. Quant aux français, ils passent leur temps devant leur TV, à commenter les disputes de Nabilla avec je ne sais quelle blonde décolorée issue d'une émission de téléréalité. Bref... Aujourd'hui, être une connasse, c'est fashion.

Oui mais voilà, il y a de cela pas mal d'années (je dois vivre au temps de la Préhistoire !), ce qui était cool, c'était d'être gentil. Celui qui était entouré d'un tas d'amis, c'était celui qui partageait son goûter, qui parlait aux gens amicalement et tournait sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler (cf. les trois tamis de Socrate : est-ce que ce que vous voulez dire est vrai? est-ce que c'est quelque-chose de bon? est-ce que c'est quelque-chose d'utile?)

Si j'ai décidé d'aborder ce sujet aujourd'hui, c'est parce-que je suis fatiguée de cette mode qui devient peu à peu un vrai mode de vie : être aussi désagréable et hautain que possible. Il suffit de voir un des films français les plus populaires du moment : Connasse, princesse des cœurs. Je n'ai rien contre cette fille, et je n'ai pas regardé ses vidéos. Mais finalement, son truc à elle, c'est de faire ch*er le monde. De pousser les gens à bout. Et pour quoi? Pour faire rire les gens derrière leur écran, des gens qui, finalement, ne savent plus rire que des blagues qui nuisent à quelqu'un. 

Il y a être une garce et être une garce, bien sûr. Je sais bien que ceux et celles qui regardent ces vidéos et likent ces pages ne sont pas pour autant des gens détestables. Du coup je ne vais pas m'étendre sur ce sujet, mais plutôt parler de la gentillesse en elle-même.

Parlons peu, parlons bien. Blair Waldorf (Gossip Girl, pour ceux du fond...). Elle nous fait rire pendant la saison 1, mais si nous finissons vraiment par l'apprécier, c'est parce-qu'elle s'humanise. Eh oui, sa gentillesse (bien cachée, il faut l'avouer) finit par apparaître au détriment de son égocentrisme et de son sale caractère. Pareil pour Edie Brit (Desperate Housewives), Alison DiLaurentis (Pretty Little Liars), Katherine Pierce (The Vampire Diaries) et bien d'autres "bitches" du petit et du grand écran. Posez-vous une simple question ; auriez-vous aimé avoir la Blair de la saison 1 comme amie? Auriez-vous supporté d'avoir, dans votre entourage, cette espèce de peste égocentrique prête à tout pour écraser les autres? Moi non, c'est certain.

Mais attention, trop bon trop con comme on dit, il ne faut pas non plus être trop gentil et dire oui à tout. Moi-même, je ne suis pas parfaite, loin de là. Ni ange, ni démon, souvent plus proche du démon. J'ai mes travers. Je peux être une vraie garce quand je le veux, intolérante, désagréable, critique. Mais JAMAIS je ne prendrai mon pied à pourrir la vie des autres. Et je trouve aujourd'hui que le message que diffusent aux jeunes générations la TV, les réseaux sociaux et tout le reste est assez effrayant

Pourquoi ne pas valoriser la gentillesse? Est-ce "out" d'être quelqu'un de sympathique? Faut-il écraser les autres, de nos jours, pour réussir? Ces questions, je me les pose de plus en plus souvent aujourd'hui et pour être honnête, je suis de plus en plus pessimiste à propos de l'évolution de cette société qui est la nôtre. Oui, vous aurez affaire à des cons dans la vie. Mais en devenir soi-même un pour se protéger n'est pas la bonne attitude

Et vous, vous en pensez quoi? Commentez, soyez "sympa" :-) 

A très bientôt,

mercredi 3 juin 2015

Les Matte Me de Sleek, revue et swatches (2 teintes)

Bonjour à toutes !



Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler rouges à lèvres, et plus particulièrement rouges à lèvres liquides mats. J'ai craqué récemment (via Amazon) sur les deux teintes les plus claires des Matte Me de Sleek : la n°435, Petal, et la n°436, Birthday Suit.

Au début, j'ai cru avoir reçu des contrefaçons : la police d'écriture de "Matte Me" est différente des autres flacons Sleek. Mais plus j'y réfléchis, plus je me dis que contrefaire des produits à petit prix n'a aucun intérêt (je les ai payés 7 euros l'un, soit le même prix que partout ailleurs). En plus, en terme de couleur, packaging (à part ce détail), applicateur, rendu et tenue, ils sont exactement pareils que les "vrais" Matte Me.


Petal est un joli rose froid très clair et très doux, hyper portable. Birthday Suit est une sorte de beige soutenu aux reflets rosés. Je ne trouve pas que cette couleur m'aille particulièrement mais elle apporte de la profondeur au visage et avec certains make-up, le résultat est sympa.


L'embout applicateur est en mousse, assez long et fin, plutôt pratique pour appliquer le produit de façon précise. Mais je m'aide quand même, habituellement, du Lip liner magique (ah, ce franglais !) de l'Oréal, un crayon contour des lèvres transparent, pour ne pas dépasser.


Ci-dessus, je viens d'appliquer le produit. Il faut compter environ 2 minutes le temps qu'il sèche et devienne complètement mat. A partir de là, je trouve la tenue exemplaire. Aucun rouge à lèvres ne résiste à un repas avec moi, mais ceux-ci s'en tirent avec la mention honorable. Niveau confort, ce sont des rouges à lèvres mats donc il faut penser à bien hydrater ses lèvres avant l'application. Mais ça reste très supportable.


Voilà le résultat sur mes lèvres (bon pour la précision du tracé on repassera!) Je suis quand même très satisfaite de ces rouges à lèvres : ils ne sont pas parfaits (je blâme surtout le fait que, comme tous rouges à lèvres liquides, ils sont plus difficiles à mettre qu'avec un raisin classique) mais je suis ravie de les avoir dans ma collection !

Et vous, vous connaissez ces produits ?

A très bientôt,