dimanche 28 février 2016

Cinéma : 7 films pour croire en ses rêves

Bonjour à toutes !


Je vous retrouve aujourd'hui pour un article que j'avais envie d'écrire depuis longtemps. Boulimique de cinéma, j'avais envie de partager avec vous une sélection de films pour se sentir bien quand vous êtes un peu déprimé(e)s. Certains de ces films sont plutôt méconnus - à tort ! Et pourtant, il vous laisse une impression de bonheur, une envie de croire en vous, en vos rêves, et d'accomplir tous vos projets !

C'est parti !


Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower)

Quel grand film... Le Monde de Charlie, pour ceux qui ne connaissent pas déjà, c'est l'histoire de Charlie (Logan Lerman), un jeune mal dans sa peau, un peu autiste sur les bords, dont le meilleur ami s'est suicidé. Isolé dans son nouveau lycée, il fait la connaissance de Patrick (Ezra Miller) et Sam (Emma Watson) qui vont l'aider à s'intégrer et lui redonner goût à la vie.

Ce film, en plus d'être incroyablement bien joué et d'avoir une bande son du tonnerre (oui je ressors une expression vieille de cent ans !), m'a rendue heureuse et nostalgique à la fois, car je me suis reconnue dans certains traits du personnage de Charlie, outsider mais pas misanthrope pour autant. Il donne envie de croire que les choses peuvent s'améliorer. C'est un film à voir absolument !


La Vie Rêvée de Walter Mitty (The Secret Life of Walter Mitty)

Il s'agit là du premier film de Ben Stiller, et quel film ! La Vie Rêvée de Walter Mitty raconte l'histoire de Walter Mitty (logique), qui ne vit pas vraiment entre métro-boulot-dodo et qui va découvrir la vie, voyager... et rencontrer quelqu'un. Le film est construit de manière à ce que le spectateur ait du mal à différencier la réalité du rêve. Est-ce vraiment un rêve, justement? Certains indices laissent à penser que oui, mais le choix est laissé au spectateur de croire ou non à ce qu'il voit. A la fin, en tout cas, on se sent bien, et on a envie de tout changer dans sa vie (et de visiter l'Islande). Je ne sais pas trop quoi ajouter... A part que je vous le conseille vivement !


A la recherche du bonheur (The Pursuit of Happyness)

Le film raconte l'histoire vraie du millionnaire Chris Gardner (Will Smith), surdoué, au début des années 1980. Stagiaire pendant plusieurs semaines, non payé, il va devoir s'occuper de son petit garçon (Jaden Smith) et garder espoir... Et ça ne va pas être facile. Le film est dur à regarder, mais il nous rappelle que la persévérance peut mener loin. Chris Gardner représente, à mes yeux, le rêve américain dans toute sa splendeur. C'est le fameux cliché du self-made man. ça fait du bien de croire que c'est possible.


Stick it ! 

Davantage une comédie, Stick it ! parle d'une jeune gymnaste, Haley Graham, rebelle et obligée de reprendre la gymnastique après avoir abandonné son équipe aux championnats du monde quelques années auparavant. Elle va prouver qu'elle peut aller au bout des choses. Le film en lui-même est assez drôle, et même s'il cible plus les adolescents, est un vrai plaisir à regarder. D'abord parce-que le personnage d'Haley est inspirant, ensuite parce-que c'est un vrai spectacle de gymnastique. C'est un film bon pour le moral, à défaut d'être un chef d'oeuvre.


Burt Munro (The World's Fastest Indian)

Un film exceptionnel malheureusement méconnu, qui raconte l'histoire vraie de Burt Munro (Anthony Hopkins), un néo-zélandais qui, à plus de 60 ans, battra plusieurs records du monde de vitesse au lac salé de Bonneville (Utah) au guidon de sa moto Indian 1920 (il ira jusqu'à 331 km/h !) dans les années 1960, pendant la semaine de la vitesse. Son voyage ne sera pas de tout repos. Le personnage est tellement inspirant ! A plus de 60 ans, cardiaque et avec une moto absolument pas aux normes et un équipement plus que modeste, il va réussir à accomplir quelque-chose que personne n'a jamais accompli. Même si vous n'êtes pas fan de moto, je vous conseille absolument de voir ce film qui risque de vous mettre la larme à l’œil mais aussi de vous donner envie de tout faire pour réaliser vos rêves.


Soul Surfer

Un film qui raconte à nouveau une histoire vraie : celle de Bethany Hamilton (AnnaSophia Robb), une surfeuse de Hawaï prédestinée à une carrière professionnelle, qui perdra un bras lors d'une attaque de requin mais fera tout pour reprendre le surf. Le film est tout public, et même s'il a tendance à davantage s'adresser à des jeunes, je pense qu'il peut plaire à n'importe qui. Aujourd'hui âgée de 25 ans, Bethany surfe toujours et a gagné de nombreuses récompenses.


Mange, prie, aime (Eat, pray, love)

Adapté du livre autobiographique du même nom, Mange, prie, aime est l'histoire d'une quête. Celle de la romancière Elizabeth Gilbert (Julia Roberts) qui, à 32 ans, reprend sa vie en main, part retrouver l'appétit en Italie, trouver sa spiritualité en Inde et rechercher l'amour en Indonésie. Le film a suscité de nombreuses critiques pas forcément positives, et même si c'est loin d'être le meilleur film que j'ai jamais vu (ne serait-ce qu'en terme de réalisation), il fait du bien et donne envie de reprendre sa vie en main


Et voilà pour ma petite sélection ! Il y en a tant d'autres que j'aurais pu mentionner (Bliss, Following the Rabbit-Proof Fence, Les Chemins de la Liberté, Nouveau Départ et bien d'autres), mais il fallait bien faire un choix ! Vous connaissez ces films ? Quels films aimez-vous regarder en cas de "coup de mou"?

A très bientôt,

jeudi 25 février 2016

Swatches + make-up : Warm Lights d'Elsamakeup

Bonjour à toutes !



Je vous retrouve aujourd'hui (en retard comme d'habitude) pour vous présenter une petite merveille dont j'ai fait l'acquisition il y a déjà quelques temps : la sublime palette Warm Lights d'Elsamakeup.

Vendue sur le site de Sponjac au prix de 29,90 euros, c'est une palette hyper complète qui comporte 15 fards (6 mats et 9 irisés), un blush et un highlighter cuit. Elle est en rupture de stock pour le moment mais Elsa a assuré récemment qu'elle serait bientôt de nouveau dispo !

Petite précision avant de passer aux choses sérieuses : j'ai fait les photos avec mon portable, d'où la résolution pas terrible. Mais mon appareil étant une vraie calamité, au moins ici vous voyez correctement les couleurs ! :)


Parlons d'abord packaging et de ce côté-là Elsa a fait fort ! On sent bien l'inspiration Too Faced mais j'aime beaucoup ! Rose poudre, doré, écriture ultra féminine, motif un peu "aztèque" sur le dessus... La palette comporte un très grand miroir et ferme avec un aimant. C'est totalement réussi.

Les couleurs sont juste divines et bien pigmentées ; majoritairement neutres, elles permettent quand même de faire des maquillages un peu plus "fantaisie" (Lucky, Plum et Satin sont des fards vraiment originaux, par exemple).

La texture des fards est top : s'ils sont légèrement poudreux (moins que les Urban Decay cela dit), ils sont assez crémeux et faciles à estomper. Moi qui suit une tanche une débutante avec les fards à paupières, vous le savez, je m'éclate avec ceux-là !


Skin est un fard couleur peau, comme son nom l'indique. On ne le voit pas sur mon bras car il est totalement adapté à ma carnation ! Lumière est l'highlight parfait : blanc ultra irisé, il réveille le regard. Cowboy est un marron froid mat assez clair et pratique pour tous les jours. Satin est une petite merveille : c'est un or clair rosé, légèrement champagne, qui peut servir à la fois d'highlight et de fard à part entière. Lucky est LE fard original de la palette. C'est un pêche aux reflets dorés absolument divin !


Pretty et Star sont difficiles à décrire : ce sont des taupes irisés, l'un étant, comme vous le voyez, plus clair que l'autre. En tout cas, ils sont magnifiques ! Mauve est un taupe mat aux reflets mauves. Caramel est un... caramel, comme vous pouvez le constater. Complètement mat, il me fait fortement penser au Salted Caramel de la Chocolate Bar de Too Faced. Gold est le doré parfait : pas trop jaune, pas trop foncé, il est absolument sublime.


Plum est un fard hyper original : c'est un bordeaux/pourpre/violet (difficile à décrire) irisé. Country est un brun mat. Vampy est un prune complètement mat. Elsa le décrivait comme un bordeaux mais à mes yeux la couleur est plus proche du violet. Warm Bronze et Bronze, enfin, sont deux fards assez complémentaires et qui se ressemblent beaucoup. Le premier est simplement un peu plus foncé, il peut apporter une certaine définition à l'autre.


Last but not least... Je vous présente les sublimes Light Up et Pinky Love, une vraie réussite ! Light Up est un highlighter cuit, donc marbré, qui peut paraître plus rosé ou plus champagne en fonction de l'endroit où vous prélevez la matière. Il renvoie magnifiquement la lumière. Pinky Love est le dupe du Orgasm de Nars et c'est tant mieux car je rêvais de ce blush : un rose/pêche aux reflets dorés (qui se voient réellement sur la peau). Il fait un teint de poupée !

Pour cet article je me suis un peu challengée et j'ai décidé de vous présenter un maquillage, chose que je fais rarement, vous le savez !


Ce n'est pas encore ça, mais je suis plutôt contente du résultat. Pour ce make-up, j'ai utilisé d'abord les fards Lucky et Gold mélangés, sur la paupière mobile. En coin externe, j'ai mélangé Country et une touche du fard Vampy. En coin interne et sous le sourcil, bien sûr, j'ai utilisé le fard Lumière. Au ras-de-cils inférieur, j'ai réutilisé Gold et adouci mon crayon marron avec le fard Mauve. Un coup de mascara (je mélange en ce moment le Volume Million de Cils de l'Oréal et le False Lashes de MAC) et c'est fini !


Et voilà pour ma revue sur cette sublime palette ! J'espère qu'elle vous aura plu ! Si vous n'avez pas encore craqué, je vous conseille vivement de le faire dès la remise en stock car pour le prix cette palette est géniale. La seule chose que je pourrais éventuellement lui reprocher, c'est sa taille (deux palettes Naked en largeur). Mais franchement... C'est un détail.

Que pensez-vous de cette palette? Vous pensez craquer?

A très bientôt,

jeudi 11 février 2016

Tag : je suis une fangirl

Bonjour à toutes !


Je vous retrouve aujourd'hui pour le tag Je suis une fangirl que j'ai lu sur pas mal de blogs ces derniers temps et que j'ai beaucoup aimé :-) c'est parti !


1) Si tu avais la possibilité de correspondre avec un auteur, lequel choisirais-tu (mort ou vivant)? 

Je pense que ce serait Diana Wynne Jones, décédée en 2011. J'ai adoré tous les romans jeunesse que j'ai lus d'elle. Encore aujourd'hui, je les relis avec plaisir. Elle a bercé une partie de mon enfance avec la saga des Mondes de Chrestomanci. Ses livres sont à la fois imaginatifs et bien écrits, et elle est très reconnue dans le monde de la littérature jeunesse (je suis d'ailleurs récemment tombée sur un article écrit par une de mes profs sur elle ^^) 
Si ce n'était pas Diana Wynne Jones, j'adorerais correspondre avec Patrick Süskind aka l'auteur du Parfum. Imaginez un livre où l'auteur décrit tellement bien les parfums que vous arrivez à les sentir autour de vous quand vous tournez les pages... Ce livre est incroyable et si vous ne l'avez pas lu je vous le conseille vivement !


2) Tu peux inviter un auteur à l’apéro, de qui s’agit-il (mort ou vivant) ?

J.K Rowling sans aucune hésitation. C'est mon inspiration. Elle représente, littérairement parlant, tout ce que j'aimerais accomplir. Je n'écris pas de fantasy ou presque mais sa saga est tellement magnifique, tellement aboutie que je ne peux que rêver rencontrer un jour son auteur !


3) Si tu devais écrire une fan-fiction (une histoire imaginée par un fan, tirée d’un livre déjà existant), de quelle œuvre serait-elle tirée ?

Harry Potter sans hésitation, d'ailleurs je l'ai déjà fait... Sur hpfanfiction ! Mais hors de question de divulguer le lien... J'ai ma fierté haha !


4) Un de tes livres préféré va être adapté au cinéma (imaginons !), on te propose d’y jouer un rôle, quel personnage choisirais-tu d’interpréter ? 

J'aimerais beaucoup jouer Annabelle dans le roman Ecoute-la de Sarah Dessen. J'aime tous les romans de cette auteur... A la fois simplement écrits et incroyablement puissants. Je me reconnais beaucoup dans le personnage d'Annabelle même si je n'ai pas vécu son traumatisme.


5) Un de tes livres préféré a été adapté au cinéma (réellement), néanmoins tu n’es pas d’accord avec le choix de l’acteur/actrice pour jouer un des personnages, de quel personnage s’agit-il et quel(le) acteur/actrice verrais-tu à la place ?

J'ai déjà répondu Tonks pour une question similaire dans le tag The Ultimate Harry Potter... Donc je vais essayer de varier un peu :-) Carey Mulligan dans la version Baz Luhrmann de The Great Gatsby ne correspond pas du tout à l'idée que je m'étais faîte de Daisy Buchanan... Je ne saurais pas, en revanche, expliquer pourquoi et par qui je la remplacerais !


6) Une de tes séries préférées est terminée mais tu souhaiterais voire une suite publiée. De quelle série s’agit-il ? 

J'adorerais lire les aventures d'Albus Potter ! Si c'est J.K Rowling qui nous offre ce plaisir, bien entendu !


7) Voudrais-tu réécrire la fin d’un livre que tu as lu ? Si oui, de quel livre s’agit-il ? 

Peut-être la fin de Shutter Island par défaut. J'ai adoré le livre et le film, mais la fin est tellement frustrante... Je crois que je suis une romantique née et que j'aime les fins heureuses, alors oui, je l'admets, j'aurais bien aimé que tout cela n'ait été qu'un rêve et que l'état mental de Teddy Daniels soit tout à fait normal. Mais en même temps c'est cette fin ambiguë qui fait toute la force du roman.


8) Constitue ta famille « livresque » idéale : père, mère, frère et sœur. Choisis bien ! 

Mon père : le narrateur de l'Echelle de Glasgow de Marcus Malte qui raconte à son fils dans le coma l'histoire d'une amitié hors du commun et essaie de lui redonner goût à la vie.
Ma mère : Je dirais Molly Weasley, protectrice, courageuse, douée pour la magie. En plus, c'est le personnage qui ressemble le plus à ma vraie maman et je n'ai pas envie de la changer.
Mes frères : Dans la vie réelle, j'ai deux demi-frères et un frère. Mes demi-frères seraient donc Fred et George Weasley pour leur humour et leur grand courage, et mon frère Peeta Mellark de Hunger Games pour sa dévotion et sa générosité.
Ma (petite) soeur (même si je n'en ai pas) : Lyra de la saga A la croisée des Mondes de Philip Pullman, qui est une saga que j'ai aimée d'un amour inconditionnel. J'aime beaucoup le personnage de Lyra, qui est courageuse et inspirante. Ah et en plus je l'aurais avec son daemon, ça fait un animal de compagnie sympa.
Ma cousine : imaginons aussi que j'ai une cousine aussi folle et drôle que Becky Bloomwood dans l'Accro du Shopping de Sophie Kinsella ! Je suis sûre qu'elle rendrait ma vie beaucoup plus amusante.


9) Pour quelle édition collector dépenserais-tu sans hésiter la moitié de ton salaire ? 

Peut-être une édition collector de Harry Potter. Ou encore le manuscrit original de 1951 de l'Attrape-coeur de Salinger... 


Et voilà pour ce tag ! J'ai eu beaucoup de mal à répondre aux questions pour être honnête, même si je ne suis plus une grande lectrice, j'ai dû occulter certains livres que j'ai pourtant adorés, comme The Perks of Being a Wallflower pour ne citer que lui. J'espère quand même qu'il vous aura plu, et comme d'habitude je tague toutes les personnes qui voudraient le faire ! N'hésitez pas à m'envoyer vos réponses en commentaire.

A très bientôt,

dimanche 7 février 2016

What's in my bag + revue sac Judith de Sabrina

Bonjour à toutes !



Je vous retrouve aujourd'hui pour le tag What's in my bag, que j'ai décidé de faire après avoir craqué mon slip sur l'eshop de Sabrina. Il n'y a pas beaucoup de revues sur les sacs Sabrina et avec les photos du site on ne se rend pas toujours compte de l'aspect des sacs. Du coup, je me suis dit que j'allais vous présenter celui que j'ai choisi et en profiter pour vous montrer son contenu :-)


J'ai choisi le sac Judith graphite qui est un petit sac très féminin en cuir souple. Je voulais un sac à la fois original et facile à assortir et j'en suis dingue depuis que je l'ai !

Le sac est donc en cuir de vachette et livré avec une pochette de rangement que je n'utilise pas. Le colis est arrivé super vite, personnellement j'ai profité du Black Friday pour l'avoir à -15% soit à 135 euros environ mais vous pouvez le trouver en ce moment à 112 euros (soldé à -30%).

En fonction des photos la couleur ressort très différemment, mais c'est comme ça dans la réalité. Il peut être plus ou moins foncé et a parfois de légers reflets bleus avec le soleil. L'effet "cuir usé" est vraiment sublime !


La bandoulière est amovible et le sac ferme via un zip. Sur l'avant, il y a une poche zippée + une poche qui ferme avec un bouton pression aimanté. A l'arrière, une grande poche zippée. A l'intérieur, encore une autre poche zippée + 3 petites poches non fermées (je m'explique tellement bien ^^). Malgré sa petite taille (26x22cm) on peut y mettre une bonne quantité de b*rdel, la preuve !


Dans mon sac, donc, il y a toujours mon portefeuille bien évidemment (en ce moment le Mia mordoré que j'ai eu avec 10 euros de réduction - code MERCI10) et ma trousse à maquillage (une vieille Bensimon qui a fait la guerre aha !).

Dans ma trousse de make-up j'emporte systématiquement mon kabuki ELF, ma poudre du moment, un élastique, un baume à lèvres, mon mascara, mon rouge à lèvres du jour et souvent un petit parfum - ici le format voyage du Flower l'élixir de Kenzo.

J'emporte aussi ma Tangle Teezer, mes clés, un gel hydroalcoolique pour les mains Bath & body works (en ce moment le Pink Chiffon que j'adore !), des mouchoirs, des chewing-gums et enfin un carnet Urban Outfitters avec un stylo (j'ai en ce moment à la fac un cours d'écriture créative où l'on m'a recommandé de toujours emporter un carnet pour noter ses impressions sur tout et n'importe quoi, donc je fais l'élève modèle et j'emporte ce carnet même si j'avoue que je n'y note pas grand chose pour le moment...)


Le portefeuille Mia est divin - la photo d'avant lui rend plus justice que celle-ci d'ailleurs ! Il est entièrement zippé ce que je trouve hyper sécurisant surtout qu'il me suit partout, même à la fac. Je ne l'ai que depuis Noël mais il m'a l'air de très bonne qualité et ne coûte pas si cher que ça pour un portefeuille en cuir (65 euros avec le code que je vous ai donné et qui fonctionne tout le temps).

Voilà pour cette revue/tag ! J'avais vraiment envie de joindre plus de photos du sac et du portefeuille car sait-on jamais, si quelqu'un craque sur le modèle et hésite à se l'offrir, il tombera peut-être sur mon article !

Et vous, quels sont vos indispensables à emporter dans votre sac à main?

A très bientôt,